18/02/2009

mon coup de coeur du jour

et plein de choses que je voudrais te dire a TOI... oui juste a toi, te glisser dans l'oreille que ... tu comprendras :) (jespère (k)(l) sinon tu me demandes qu'on en parle pour pas laisser de doutes lol)

Moi
Je ressasse des idées trop belle
Trop noir pour oublier
Je garde le goût des nuits brûlantes
Et le dégoût qui désenchante
Un peu
D’amertume
L’humeur
Taciturne
Alors je fais des forteresses
Pour que rien ne blesse

Moi
Je crains d’avoir usé trop tôt
La légèreté d’aimer
J’voudrais voilé ma vigilance
Voguer à vue sans clairvoyance
Ne plus
Avoir peur
Ne plus
Faire l’acteur
Redescendre de ma tour d’ivoire
Chercher l’histoire

Il est temps d’aimer sans armure
A même la peau, sous la couture
Revoir des griffures sur nos corps
Et des marques de rouges sur mon col
Les yeux qui pleurent la lèvre qui saigne
Le cœur qui cogne
Fini le temps de la mesure
A nouveau aimer sans armure

Moi
J’avais jugé trop vite
Les mois
Les tourbillons sans suite
Je ne veux plus être invincible
Je redeviens un corps de cible
J’abaisse
Mes défenses
Je laisse
L’insouciance
M’emmener au plus loin de moi
Comme elle voudra

Il est temps d’aimer sans armure
A même la peau, sous la couture
Revoir des griffures sur nos corps
Et des marques de rouges sur mon col
Les yeux qui pleurent la lèvre qui saigne
Le cœur qui cogne
Fini le temps de la mesure
A nouveau aimer sans armure

(Pont)

Il est temps d’aimer sans armure
A même la peau, sous la couture
Revoir des griffures sur nos corps
Et des marques de rouges sur mon col
Les yeux qui pleurent la lèvre qui saigne
Le cœur qui cogne
Fini le temps de la mesure
A nouveau aimer sans armure

A même la peau, sous la couture
A nouveau aimer sans armure
A nouveau aimer sans armure

 

09:15 Écrit par caline, petite f dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

J'ai lu la lettre à ton père avec beaucoup d'émotion d'autant plus que c'est une situation tragique que j'ai connue. Mais dis-toi, Caline, que si c'est inévitable d'y penser, il ne faut pas se braquer sur des responsabilités qui expliqueraient tout pcq c'est parfois un petit grain de sable que l'on ne maîtrise pas qui fait la différence entre continuer ou choisir la corde. Tu dois savoir que si chacun doit prendre sa vie en main, on ne peut pas toujours tout maîtriser. Il n'a sûrement pas voulu pleinement et consciemment ce qu'il a fait et certainement pas les conséquences pour toi et tes proches. Moi, je veux croire qu'il t'a aimé même s'il ne l'a pas toujours montré par son comportement.
Mais, maintenant, aujourd'hui, commence à collectionner toutes les petites choses belles et agréables qui se présentent à toi,avec ton esprit, ton coeur et tous tes sens. Pour cela, tu dois être disponible, ouverte et, tu le sais, lacher prise un petit peu.
Bonne journée, donc et gros bisous.

Écrit par : alain91735 | 18/02/2009

alain merci de tes bons conseils si justes
j'ai perdu mon pere fin 2000; j'ai fait beaucoup de travail sur moi depuis pour comprendre accepter et aimer

mais hier soir c'est moi qui est animé un groupe avec pour theme le pardon et j'ai eu envie de partager ce texte avec vous pour vous dire de surtout pardonner et ne jamais oublier de dire je t'aime

bisous

Écrit par : caline | 18/02/2009

J'ai compris... ;) Merci ma petite fée (k) (l) :$

Écrit par : Petit elfe | 18/02/2009

petit elfe tu te rends peut etre pas compte mais c'etait autant valable pour moi que pour toi ;)

mais je suis contente que tu aies compris le message que je voulais t'envoyer (k)(l)

Écrit par : caline | 18/02/2009

la suite en relisant ses paroles j'en trouve vraiment certaines tres fortes avec beaucoup d'impacts et de ressemblance sur ce qu'on devrait fare tout les deux petit elfe

Écrit par : caline | 18/02/2009

Les commentaires sont fermés.