10/06/2009

aimer sans armure


moi, je ressasse des idées trop belles
trop noires pour oublier,
je garde le goût des nuits brulantes
le dégout qui désenchante

un peu d'amertume
l'humeur taciturne
alors j'ai fait des forteresses
pour que rien ne blesse

moi, je crains d'avoir usé trop tôt
la légèreté d'aimer
je voudrais voiler ma vigilance
ou guère a vu si clairvoyance
ne plus avoir peur ne plus faire l'acteur
redescendre de ma tour d'ivoire chercher l'histoire

refrain:

il est temps d'aimer sans armures
à même la peau sous la couture
revoir des griffures sur mon corps
et des marques de rouge sur mon col
les yeux qui pleurent
la lèvre qui saigne
le cœur qui cogne
finit le temps de la mesure
à nouveau aimer sans armures


moi, je vais juger trop vite l'émoi
les tourbillons sans suites
je ne veux plus être invincible
je redeviens un cœur de cible
j'abaisse mes défenses
je laisse l'insouciance
m'emmener au plus loin de moi comme elle voudra


refrain:

il est temps d'aimer sans armures
à même la peau sous la couture
revoir des griffures sur mon corps
et des marques de rouge sur mon col
les yeux qui pleurent
la lèvre qui saigne
le cœur qui cogne
finit le temps de la mesure
à nouveau aimer sans armures




il est temps d'aimer sans armures
à même la peau sous la couture
revoir des griffures sur mon corps
et des marques de rouge sur mon col
les yeux qui pleurent
la lèvre qui saigne
le cœur qui cogne
finit le temps de la mesure
à nouveau aimer sans armures

à même la peau sous la couture
à nouveau aimer sans armures
à nouveau aimer sans armures


14:03 Écrit par caline, petite f dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Martin Rappeneau Merci pour cette version du magnifique premier single "Sans armure" de Martin Rappeneau.

Écrit par : Sonia | 10/06/2009

sonia ce texte m'a beaucoup parlé et j'avais envie de vous le faire partager aujourd'hui

bisous

Écrit par : caline | 10/06/2009

Les commentaires sont fermés.