30/10/2009

Ma plus belle histoire d'amour...

Du plus loin, que me revienne,
L'ombre de mes amours anciennes,
Du plus loin, du premier rendez-vous,
Du temps des premières peines,
Lors, j'avais quinze ans, à peine,
Cœur tout blanc, et griffes aux genoux,
Que ce furent, j'étais précoce,
De tendres amours de gosse,
Ou les morsures d'un amour fou,
Du plus loin qu'il m'en souvienne,
Si depuis, j'ai dit "je t'aime",
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous,

C'est vrai, je ne fus pas sage,
Et j'ai tourné bien des pages,
Sans les lire, blanches, et puis rien dessus,
C'est vrai, je ne fus pas sage,
Et mes guerriers de passage,
A peine vus, déjà disparus,
Mais à travers leur visage,
C'était déjà votre image,
C'était vous déjà et le cœur nu,
Je refaisais mes bagages,
Et poursuivais mon mirage,
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous,

Sur la longue route,
Qui menait vers vous,
Sur la longue route,
J'allais le cœur fou,
Le vent de décembre,
Me gelait au cou,
Qu'importait décembre,
Si c'était pour vous,

Elle fut longue la route,
Mais je l'ai faite, la route,
Celle-là, qui menait jusqu'à vous,
Et je ne suis pas parjure,
Si ce soir, je vous jure,
Que, pour vous, je l'eus faite à genoux,
Il en eut fallu bien d'autres,
Que quelques mauvais apôtres,
Que l'hiver ou la neige à mon cou,
Pour que je perde patience,
Et j'ai calmé ma violence,
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous,

Les temps d'hiver et d'automne,
De nuit, de jour, et personne,
Vous n'étiez jamais au rendez-vous,
Et de vous, perdant courage,
Soudain, me prenait la rage,
Mon Dieu, que j'avais besoin de vous,
Que le Diable vous emporte,
D'autres m'ont ouvert leur porte,
Heureuse, je m'en allais loin de vous,
Oui, je vous fus infidèle,
Mais vous revenais quand même,
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous,

J'ai pleuré mes larmes,
Mais qu'il me fut doux,
Oh, qu'il me fut doux,
Ce premier sourire de vous,
Et pour une larme,
Qui venait de vous,
J'ai pleuré d'amour,
Vous souvenez-vous ?

Ce fut, un soir, en septembre,
Vous étiez venus m'attendre,
Ici même, vous en souvenez-vous ?
A vous regarder sourire,
A vous aimer, sans rien dire,
C'est là que j'ai compris, tout à coup,
J'avais fini mon voyage,
Et j'ai posé mes bagages,
Vous étiez venus au rendez-vous,
Qu'importe ce qu'on peut en dire,
Je tenais à vous le dire,
Ce soir je vous remercie de vous,
Qu'importe ce qu'on peut en dire,
Je suis venue pour vous dire,
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous...

 

 

10:45 Écrit par caline, petite f dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

C'est trop mimi Bonjour petite fée, je viens de découvrir blog et vraiment c'est trop beau. J'ai d'ailleurs mis le lien dans mes favoris car je vais y retourner tantôt ! Au plaisir @+

Écrit par : Cathlyn | 30/10/2009

Cathlyn vraiment ravie de te plaire
reviens autant que tu veux

ce blog est mon petit chez moi et il me sert en ce moment a faire passer des messages a qqun qui me tient beaucoup a coeur

bonne journée

Écrit par : petite fée | 30/10/2009

Il n'y a pas d'Amour,il n'y a que des preuves d'Amour.. Je suis très fier et heureux en même temps,que tu ais mis cette vidéo en ligne. ce petit montage de photos en Noir et Blanc sur le chason de Barbara m'a donné bien du "travail".lol.
Faut dire que je ne suis pas très calé. j'ai donc fait ce que j'ai pu.
Ton Blog est vraiment superbe et plein de tendresse.Félicitations.!!!
Je vous souhaite a tous pleins de bonnes choses.
Bonne continuation.

Écrit par : Musicox | 10/11/2009

Musicox merci d'etre venu te presenter tu as fait un tres beau montage
tu es toujours le bienvenu sur ce blog

bonne journée

ps : ta chanson m'a permis de faire passer un message important pour moi

Écrit par : petite fée | 10/11/2009

Bonne et Heureuse Année 2010 Tous mes voeux de bonheur à la petite fleur fragle que tu sembles être,vraiment.
En espérant que tout se passe bien pour toi rt ceux que tu aimes et qui t'aiment.

Écrit par : Musicox | 19/01/2010

Les commentaires sont fermés.