07/11/2009

Risquer

Risquer 

Rire, c'est risquer d'avoir l'air idiot.
Pleurer, c'est risquer d'avoir l'air émotif.
Aller vers l'autre, c'est risquer de s'impliquer.
Exprimer ses sentiments, c'est risquer d'exposer le fond de soi-même.
Faire part de ses idées et de ses rêves à la foule,
c'est risquer de les perdre.
Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour.
Vivre, c'est risquer de mourir.
Essayer c'est risquer d'échouer.
Mais il faut prendre des risques parce que le plus grand danger,
dans la vie, c'est de n'en prendre aucun.
Les gens qui risquent rien ne font rien,
n'ont rien, ne sont rien.
Peut-être évitent-ils la souffrance et la peine,
mais ils ne peuvent ni apprendre, ni sentir,
ni changer, ni grandir, ni vivre.
Ce sont des esclaves enchaînés par leurs attitudes.
Ils ont perdu leur liberté.
Seul celui qui risque est libre.

On ne peut pas toujours changer ce que l'on affronte,
Mais on ne peut JAMAIS changer ce que l'on n'affronte pas.

1150913266

14:15 Écrit par caline, petite f dans Poème | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

si vrai, très beau
beau we bisous

Écrit par : nanny | 07/11/2009

C'est très risqué. Mais comment ne pas être soi?
Accepter ce que les gens vous dictent c'est accepter de s'éteindre.
D'un seul coup, vous perdez une partie de votre entourage, d'autres au contraire trouvent que ce vous faites est bien, osé sûrement.
Vous, vous n'avez pas changé dans le fond, mais pratiquer ce que d'autres réprouvent vous met en mauvaise posture à leur point de vue.

Aujourd"hui j'ose, mais que c'est dur.

Écrit par : Ptilou | 08/11/2009

Les commentaires sont fermés.