14/09/2010

rallume nous la lumière

L'impression bizarre de deux êtres qui marchent dans le noir complet, qui ne voient plus rien, qui ne sentent plus rien. Coupés de tout. Ils se heurtent aux murs, aux obstacles sans jamais reussir à les franchr. Tout ça les contraignant à être toujours sur leurs gardes, sur la defensive. Du coup ils avancent très lentement, ne sachant même pas si ils vont dans la bonne direction. Seuls, toujours si seuls face à ce gand noir opressant.

Et soudain, ils se heurtent à quelque chose de chaud, de vivant, ils se rencontrent. D'abord très éffrayés, ls reculent, comme brulés par de la lave en fusion. Et la curiosité les pousse à revenir doucement l'un vers l'autre. Ils ne se voient pas, ils peuvent juste se sentir avec tous les autres sens. Aucun mot ne sera prononcé. Petit à petit ils se touchent, se palpent, se découvrent. La voix revient, d'abord hésitante, elle les pousse vers de nouveaux échangent. Les corps se frolent, se parlent, réagissent. Et les mains se trouvent, les doigts se nouent.

Et la lumière revient pour leur montrer enfin le chemin sur lequel ils avanceront, toujours main dans la main.

08:57 Écrit par caline, petite f | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.