16/05/2011

un matin, comme ça on se reveille, et on sent que tout a changé....

Je me suis réveillé,
Ce matin de bonne humeur.
Comme ça pour rien, j’étais content,
Surpris de n’avoir aucune idée noire
Je me suis habillé
D’une grosse chemise à fleurs.
Comme ça pour rien, j’étais content,
Sans savoir pourquoi, sans savoir comment…
J’étais enfin guéri,
Sans savoir de quelle maladie
Bien sur on a plus vingt ans, on a des ch’veux blancs
Et l’angoisse de la rue
Mais de l’amour, j’en suis l’facteur.

Comme ça pour rien..
Je me suis réveillé de bonne humeur.

Jeune, je n’savais rien
Jeune, je n’connaissais rien
Un beau jour, j’ai changé, tout d’un coup…
J’ai tout oublié,
Tout oublié !

Je me suis réveillé,
Ce matin, dans tes bras,
Comme ça pour rien
J’étais content,
J’avais enfin un bon karma.
Je me suis baladé
Sur le manche de ma guitare.
Comme ça pour rien, j’étais content
Surpris d’avoir autant d’espoir…

Dindindindin
Dindindindin

La nostalgie, jade en a soupé,
Et vous aussi…
Bien sur on a plus vingt ans,
On a des ch’veux blancs,
Et l’angoisse de la rue
Mais de l’amour, j’en suis l’facteur.
Je me suis réveillé, de bonne humeur...

Jeune, je n’savais rien,
Jeune, je n’connaissais rien.
Un beau jour, j’ai changé, tout d’un coup…
J’ai tout oublié,
Tout oublié !

J’ai changé, tout d’un coup !

08:32 Écrit par caline, petite f | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/05/2011

j'aime pas te voir comme ça ...

Dis-moi, pourquoi t'es comme ça ?
Pourquoi ça va pas ?
Pourquoi t'essaies pas ?
Pourquoi tu veux pas ?

Dis-moi, pourquoi tu souris ?
Et pourquoi tu pleures ?
Pourquoi t'as envie ?
Et pourquoi t'as peur ?

Dis-moi, pourquoi tu dis ça ?
Pourquoi t'y crois pas ?
Pourquoi t'y crois plus ?
Pourquoi tu sais plus ?

Tu vois, tu retrouves plus ta rue.
T'as paumé l'étage.
J'crois bien qu't'es perdue.
Tu marches pas, tu nages.

(Refrain)
Et là, tu crois
Qu'je vais rester là sans rien dire ?
Ah oui, tu crois
Qu'je vais rester planté là
A te voir partir dans tes délires
Et te laisser faire n'importe quoi ?

Dis-moi, pourquoi tu fais ça ?
Pourquoi t'arrêtes pas ?
Tu te fous en l'air.
Ça a l'air de t'plaire.

Pourquoi, pourquoi tu comprends pas
Que c'est pas vrai tout ça
Que tu reviendras pas
Si tu t'en vas par là ?

(Refrain)

Dis-toi, qu't'es en train de partir
Tu t'es trompée d'navire
T'as cassé ta dérive
T'es en train d'te couler.

Et moi, moi tu m'as oublié.
Moi, tu y as pas pensé
Tu m'as juste laissé
Le droit de la fermer.

(Refrain)

Oh oh oh oh oh oh
Oh oh oh oh oh oh

12:06 Écrit par caline, petite f | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |