19/10/2009

j'ai croisé le Diable...

Continuez, le monde ne mourra pas
Par manque d'innocents
Mais par manque d'innocence
Oh, continuez, vous avez raison
La liberté, c'est n'jamais demander pardon
Continuez, ne changez
Surtout pas
Et pendant que la terre pleure
Je creuse lentement

Je viens de croiser le diable
Il est venu me dire que tout va bien
Je viens de croiser le diable
Il avait le sourire en pensant
A demain

Continuez, le monde ne mourra pas
D'solitude
Il mourra d'être solitaire
Oh, continuez, vous avez raison
De bâtir des egos aussi gros
Que des maisons
Continuez, ne changez
Surtout pas
Et devant un homme à genoux
Creusez maintenant

Alors donne-moi ta main
Je ne veux plus attendre
Il faut passer aux
Actes, on a perdu
Perdu, trop de temps
Alors donne-moi
Ta main
Car je préfère
Mourir sans amour
Que vivre dans la
Peur d'être aimée

Je viens de croiser le diable...

 

21:27 Écrit par caline, petite f dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

farmer...

02:15 Écrit par caline, petite f dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/10/2009

La Moitié de Nous

Même,
si tout est gris dehors.
Même,
si le passer s'endors.
Même,
si tout espoir est mort
Je t'aimerais encore.

Même,
si on est plus d'accord.
Même,
si on rêvait trop fort.
Même,
si on délit nos corps.
Je t'aime, je t'aimerais encore.

Sans toi,
je me perds quelque fois.
J'ouvre si grand mes bras,
au néant.

Sans lui,
j'ai perdu et appris.
Laisser des morceaux de vies,
au néant.

Même si le temps nous laisses.
Alors,
je sais ceux qui nous blessent.
Encore,
ce vide qui nous reste,
à chacun de nos gestes.
Ceux regrets, qui nous manquent.
C'est la moitié de nous.

C'est le temps des couleurs.
Même,
c'est qu'on a de plus fort.
Même,
qu'on est raison ou tort.
Je t'aime, je t'aimerais encore.

Même,
en changeant de décors.
Même,
si j'avais des remords.
Je t'aimerais encore.

Sans toi,
je me perds quelque fois.
J'ouvre si grand mes bras,
au néant.

Sans lui,
j'ai perdu et appris.
Laisser des morceaux de vies,
au néant.

Même si le temps nous laisses.
Alors,
je sais ceux qui nous blessent.
Encore,
ce vide qui nous reste,
à chacun, de nos gestes.
Ceux regrets, qui nous manquent.
C'est la moitié de nous.

Ce vide qui nous reste,
à chacun de nos gestes.
Ceux regrets qui nous manquent.

Même si le temps nous laisses.
Alors,
je sais ceux qui nous blessent.
Encore,
ce vide qui nous reste,
à chacun, de nos gestes.
Ceux regrets, qui nous manquent.
C'est la moitié de nous.

Si l'un de nous s'enssort.
Même,
en changeant de décor.
Même,
si j'avais des remords.
Je t'aimerais encore.

21:51 Écrit par Princesse Sarah dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

petit hommage a ce superbe chanteur

13:30 Écrit par caline, petite f dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

listen...

I know there's something in the wake of your smile
I get a notion from the look in your eyes yeah
You've built a love but that love falls apart
Your little piece of heaven turns to dark

[Refrain] :
Listen to your heart
When he's calling for you
Listen to your heart
There's nothing else you can do
I don't know where you're going
And I don't know why
But listen to your heart
Before you tell him goodbye

Sometimes you wonder if this fight is worthwhile
The precious moments are all lost in the tide yeah
They're swept away and nothing is what it seems
The feeling of belonging to your dreams

[Refrain]

And there are voices that want to be heard
So much to mention but you can't find the words
The scent of magic, the beauty that's been
When love was wilder than the wind

Listen to your heart (take a listen to it)
When he's calling for you
Listen to your heart (take a listen to it)
There's nothing else you can do
I don't know where you're going
And I don't know why
But listen to your heart
Before oh... before you tell him goodbye

[Refrain]

10:36 Écrit par caline, petite f dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/10/2009

OSE

On me dit, ne vois plus cette fille
Elle te nui, son corps te bousille
Hier, encore elle te rendait fou
Toi si fort t'étais à genoux

On me dit, tu ne penses qu'à elle
A son lit, à la bagatelle
La passion n'est qu'un feu de paille
Attention ! tu vas te faire mal
Aïe !

Mais personne ne me dit une chose
La seule, la vraie, l'unique chose à dire
Quand on parle de désir
Non personne ne me dit une chose
La seule chose que je veuille entendre
La seule chose que je puisse comprendre
Non personne ne me dit cette chose là

Ose, ose, ose être toi
Ose vivre ta vie
Quelque soit tes choix
Ose, ose, ose être toi
Si ton coeur te dit : "Oui"
Surtout n'hésite pas

On me dit, elle te mets en tête
Des envies pour des cinq à sept
Elle t'appel l'amour de sa vie
Le énième, mais sa tu l'oublies

Ce n'est pas la fille qu'il te faut
Sauve-toi!
Elle aura ta peau
C'qu'on dit pas c'est que je m'en fous
Ces mots là ne parlent pas de nous

[b]Mais personne ne me dit une chose
La seule, la vraie, l'unique chose à dire
Quand on parle de désir
Non personne ne me dit une chose
La seule chose que je veuille entendre
La seule chose que je puisse comprendre
Non personne ne me dit cette chose là

Ose, ose, ose être toi
Ose vivre ta vie
Quelque soit tes choix

Ose, ose, ose être toi
Si ton coeur te dit : "Oui"
Surtout n'hésite pas

Je suis peut être entrain d'faire une connerie
Mais tant pis, c'est comme ça
Je suis peut être entrain d'faire une connerie
Mais c'est l'amour
Qui veut ça

Ose, ose, ose être toi
Ose vivre ta vie
Quelque soit tes choix
Ose, ose, ose être toi
Si ton coeur te dit : "Oui"
Surtout n'hésite pas
N'hésite pas

 

22:27 Écrit par caline, petite f dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/10/2009

j'adooore cette version

 

la puissance de deux grandes voix

15:00 Écrit par caline, petite f dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |