21/10/2009

J'te laisse rêver ma puce ...

Laisse-la rêver
Regarder dans le ciel
Les étoiles dorées
Les jours de grand soleil

Laisse-la rêver
Qu'elle peut voler plus haut
Même si elle en veut trop
Voir le monde d'un oiseau
C'est beaucoup plus beau

Laisse-la rêver a sa façon
Laisse-la danser se bercer d'illusions
Briser son cœur pour un garçon
Un oui ou un non

Laisse-la monter jusqu'aux étoiles
Et si elle retombe et se fait mal
Tends-lui les bras
Dis-lui tout bas
Tu peux compter sur moi

Laisse-la partir
Oublie le temps qui passe
Souviens-toi qu'a son âge
La vie est un beau grand voyage

Laisse-la partir
Mais dis-lui que tu l'aimes
Sans trop la retenir

Laisse-la rêver a sa façon
Laisse-la danser se bercer d'illusions
Briser son cœur pour un garçon
Un oui ou un non

Laisse-la monter jusqu'aux étoiles
Et si elle retombe et se fait mal
Tends-lui les bras
Dis-lui tout bas
Tu peux compter sur moi

22:42 Écrit par Princesse Sarah dans tendresse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/09/2009

un amour plus fort que la mémoire

14:39 Écrit par caline, petite f dans tendresse | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/09/2009

La faim de Toi

 

23:12 Écrit par Princesse Sarah dans tendresse | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/08/2009

deux Êtres dans le noir

L'impression bizarre de deux êres qui marchent dans le noir complet, qui ne voient plus rien, qui ne sentent plus rien. Coupés de tout. Ils se heurtent aux murs, aux obstacles sans jamais reussir à les franchr. Tout ça les contraignant à être toujours sur leurs gardes, sur la defensive. Du coup ils avancent très lentement, ne sachant même pas si ils vont dans la bonne direction. Seuls, toujours si seuls face à ce gand noir opressant.

Et soudain, ils se heurtent à quelque chose de chaud, de vivant, ils se rencontrent. D'abord très éffrayés, ls reculent, comme brulés par de la lave en fusion. Et la curiosité les pousse à revenir doucement l'un vers l'autre. Ils ne se voient pas, ils peuvent juste se sentir avec tous les autres sens. Aucun mot ne sera prononcé. Petit à petit ils se touchent, se palpent, se découvrent. La voix revient, d'abord hésitante, elle les pousse vers de nouveaux échangent. Les corps se frolent, se parlent, réagissent. Et les mains se trouvent, les doigts se nouent.

Et la lumière revient pour leur montrer enfin le chemin sur lequel ils avanceront, toujours main dans la main.

18:15 Écrit par caline, petite f dans tendresse | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/07/2009

petite tendresse

dyn009_original_528_430_pjpeg_58690_f14b21da377dcc1f209ebaf736893637

18:06 Écrit par caline, petite f dans tendresse | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

23/06/2009

Elle avait des mots...

Elle avait des mots qu'elle voudrait pouvoir deverser. Des mots pour dire ce qu'il se passe derrière. Des mots pour expliquer et raconter. Des mots qui viennent du passé. Des mots qui se dirigent vers le futur.

Des mots qui font mal mais surtout des mots plein d'espoir qui lui remplissent la bouche. Des mots pour raconter ce que devient la vie...

Mais aujourd'hui il est trop tot pour que ces mots puissent être prononcés librement. Trop tot tant qu'ils ne sentent pas la porte ouverte en face pour les écouter et les comprendre. Alors ces mots restent là, ils attendent, que la porte s'ouvre??  que les mains se retrouvent ??? Ils ne savent pas trop, juste ils attendent

Dimension de Soi est celle d'Helen

16:16 Écrit par caline, petite f dans tendresse | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

02/03/2009

pause tendresse du jour

oe54obm68h

11:10 Écrit par caline, petite f dans tendresse | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |